Infos juridiques

UNION NATIONALE DES INSTITUTS DE BEAUTE

Rechercher sur notre site

Le plafond de la Sécurité sociale est utilisé pour calculer le montant de certaines cotisations sociales, comme celles de la retraites complémentaires, la contribution au Fonds national d'aide au logement ou encore une partie des cotisations de l'assurance vieillesse. Pour cette dernière, il détermine par exemple le montant maximum du salaire soumis aux cotisations.
Il permet par ailleurs de déterminer si certaines personnes sont éligibles ou non à certaines prestations sociales.

Le plafond de la Sécurité sociale est revalorisé chaque année par les pouvoirs publics en fonction de l'évolution des salaires.
A compter du 1er janvier 2015, son montant mensuel s'élève à 3 170 euros, contre 3 129 euros en 2014, ce qui représente une hausse de 1,3% sur un an.

Son montant annuel atteint 38 040 euros, contre 37 548 euros en 2014. 

La valeur journalière du plafond de la Sécurité sociale est également fixée.
Les plafonds retenus selon la périodicité de la paie s'établissent pour l'année 2015 comme indiqué ci-dessous :

 

  • Trimestre : 9 510 €
  • Mois : 3 170 €
  • Quinzaine :  1 585 €
  • Semaine : 732 €
  • Jour : 174 €
  • Heure * : 24 €

* Pour une durée de travail inférieure à 5 heures

 

Sur l'espace adhérents :

En prenant votre adhésion à l'UNIB, vous auriez accès à : 

 

  • Veille juridique : Les stages en entreprises : attention nouveautés
  • Transmission reprise d'entreprises : Propositions de l'UPA
  • Les Aides à l'Embauche dans les TPE
  • La Convention Collective
  • Le Document Unique 
  • L'Affichage Obligatoire

 

Pour Adhérer cliquez ICI 

 

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6